Marketing Conversationnel : 4 conseils pour maintenir le dialogue avec vos clients

Que vous le vouliez ou non, le marketing conversationnel fait partie intégrante de votre entreprise. Avec les outils de communication actuels et un marché qui a pris le pouvoir, vos prospects et clients parleront de vous. Mais dans l’idéal, c’est AVEC vous qu’ils doivent converser. Et si possible, tout au long de leur cycle de vie. Installer le dialogue avec votre audience est désormais une stratégie à part entière, dont les objectifs sont multiples : augmenter votre notoriété, mettre en avant vos valeurs, capter des prospects qualifiés, fidéliser votre clientèle, gérer votre image de marque… La conversation influence tous vos efforts marketing.

Mais comment maintenir le dialogue avec vos prospects sans qu’il tourne à l’ennui ? Cap sur 4 conseils pour optimiser votre marketing conversationnel.
 
 

1. Évitez les répétitions

Les vraies conversations continuent d’avancer. Elles ne restent pas au même point où ne tournent pas toujours autour du même sujet.

Votre marketing conversationnel doit s’axer autour de plusieurs éléments, tous centrés sur vos clients. Ces derniers ont chacun des questions, des aspirations ou des objectifs sur lesquels vous pouvez interagir. Même si votre cœur de métier reste au centre des dialogues, le champ conversationnel peut être élargi ou, au contraire, cibler un sujet très spécifique. Écoutez vos clients et prospects pour maintenir une conversation utile et efficiente.

 

 

Dans le même temps, évitez de toujours proposer et re-proposer les mêmes contenus. Qui veut écouter/lire la même chose encore et encore ? Personne.

Diversifiez vos contenus, vos formats et si vous re-publier quelque chose, changez la forme, ajoutez des éléments… bref, apportez de la valeur ajoutée.

 
 

2. Maintenir l’intérêt

Il ne s’agit pas ici seulement de l’intérêt qui se trouve dans ce que vous dites. Que peuvent vous apprendre vos prospects ? Vous devez diriger la conversation de manière à retenir l’intérêt du prospect, mais aussi le vôtre. L’objectif est d’en apprendre davantage sur lui pour lui présenter les réponses les plus personnalisées possible. De plus, le marketing conversationnel permet d’étoffer la « fiche » du prospect.

 

A lire également : Pourquoi l’acquisition de leads passe par le marketing conversationnel ?

 

Par ailleurs, pour maintenir son intérêt, proposez-lui des contenus qui vont l’aider à résoudre son problème. Dans votre stratégie Content Marketing, vous avez certainement produit des articles éducatifs, des infographies, des livres blancs… C’est le moment de vous en servir pour maintenir la conversation, valoriser votre entreprise et devenir une référence dans son esprit.

 

 

3. Écoutez votre interlocuteur

C’est la partie la plus difficile. Vous avez des produits à vendre, une entreprise à faire tourner, vous n’avez pas de temps à perdre ! Mais écouter votre marché n’est pas une perte de temps, au contraire. Rappelez-vous que les consommateurs d’aujourd’hui ne veulent plus acheter un produit, ils cherchent une expérience avec une marque. En B2C comme en B2B, ils ont besoin de connaître l’histoire et les personnes qui se cachent derrière une entreprise.

 

 

C’est en les écoutant que vous vous en rendrez compte. Laissez votre fierté de côté : « je sais ce qu’il y a de mieux pour mes cibles », votre vision du tunnel : « les produits doivent être vendus avant tel délai » ou simplement la négligence : « pourquoi écoutez les prospects ? C’est à eux de nous écouter ».

Parmi les axes phares du marketing conversationnel, vous trouverez le social selling. Comme nous l’avons défini dans l’article « Social listening : comment l’intégrer à votre stratégie digitale ? » :

 

L’écoute sociale peut vous aider à jouer un rôle actif auprès de votre public […].

Cependant, n’agissez pas sur un coup de tête et écoutez d’abord. Vous pourrez ensuite vous concentrer sur la façon d’apporter de la valeur à vos prospects et clients. Cela inclue de fournir des explications individuelles sur un produit et de trouver des solutions personnalisées pour affiner votre stratégie digitale.

Plus vous les écoutez, plus vous pourrez optimiser les campagnes qui œuvrent au maintien de la conversation : stratégie social media, développement de chatbot, emailing…

 
 

4. Anticiper l’avenir de la communication

Avec l’évolution des technologies d’information, les méthodes de communication évoluent. Vous l’avez remarqué, ne serait-ce qu’avec le développement fulgurant des réseaux sociaux ou des blogs.

Nous l’avons déjà répété plusieurs fois ici : le futur sera vocal. Vous devez dès maintenant adapter vos conversations pour répondre aux tendances de demain… sans oublier celles d’aujourd’hui.

 

 

Engagement sur les réseaux sociaux, création de chatbot humanisé, marketing d’influence, sont des stratégies qui parlent actuellement à vos potentiels clients.

 

A lire également : Assistants vocaux : 5 applications inspirantes à tester

 

Cette nouvelle génération Z, qui s’ennuie et qui est indifférente à la consommation passive des médias traditionnels, représente un énorme réservoir pour les spécialistes du marketing avant-gardistes. Ce sont vos consommateurs de demain et ils communiquent différemment de vos prospects d’aujourd’hui.

Rester en veille permanente sur l’évolution des méthodes de communication vous permet de maintenir la conversation avec vos prospects, tout en gardant une (belle !) longueur d’avance sur vos concurrents.

 
 

Le marketing conversationnel est l’évolution logique d’une communication qui se veut de plus en plus personnalisée, utile et valorisante. La conversation existe depuis toujours : les gens se parlent, se conseillent, ils se renseignent en interpellant directement des spécialistes… Les entreprises occupent désormais une place entière dans les dialogues avant et après vente. Les marques sont aujourd’hui des personnalités vivantes définies par les gens, les principes et les activités des communautés qui les suivent.

 

 

Découvrir +
d'articles
+

Vous voulez
en discuter ?

Contactez-nous