Il règne actuellement une atmosphère de sobriété, de retenue et de discrétion de la part des entreprises et des marques. Durant cette crise du Covid-19, nombreuses sont celles qui ont continué, à juste titre, de communiquer. Mais le discours ambiant a tout de même changé de tonalité. À juste titre, aussi. Pour rappel, comme le souligne le baromètre COVID-19 Kantar, les consommateurs n’attendent pas que les marques cessent de faire de la publicité. 77% d’entre eux attendent en revanche de la pub qu’elle parle de l’utilité de la marque dans la nouvelle vie quotidienne, 75% que la marque y informe les consommateurs sur ses efforts pour faire face à la situation et 70% qu’elle adopte un ton rassurant.

 

Tous logés à la même enseigne : la force du collectif

 

Le discours s’est vite adapté car les marques ont su appréhender les nouvelles attentes très marquées de la part de leurs cibles, notamment grâce aux réseaux sociaux. Il s’est aussi adapté car derrière ces marques, il y a des femmes et des hommes qui subissent en ce moment le même sort que tous : celui de devoir ajuster leurs activités et leurs métiers, au jour le jour, à une vie incluant “l’effet pandémie”.

 

Celle-ci, de par les nouvelles contraintes qu’elle implique, recentre les besoins de chacun sur les choses essentielles et utiles, la proximité, ou encore le besoin de s’évader autrement que par la distance physique. L’imagination et la créativité deviennent des outils de résistance et de résilience, et le digital l’échappatoire principal. Tous logés à la même enseigne, c’est le moment ou jamais de se mettre au diapason et de tenir des discours utiles et non futiles, informatifs plus qu’incitatifs, sans pour autant être dépourvus de créativité. Réadapter sa stratégie digitale en cohérence est un impératif.

 

 

Prise de conscience écologique : des tendances et des modes de consommation qui se confirment

 

Une récente étude menée par le cabinet de conseil PwC France et Kantar sur la consommation alimentaire des Français pendant le confinement esquisse déjà quelques tendances fortes. Elle indique notamment que les Français souhaitent privilégier la consommation locale, responsable et une expérience digitale améliorée. Ces résultats doivent encourager les marques et les distributeurs à travailler sur la transparence de la composition de leurs produits, et la relocalisation de leur approvisionnement. Notre client botanic, à l’adn déjà bien engagé en faveur de l’écologie, valorise par exemple en ce moment son soutien à la filière de production française et bio depuis de nombreuses années. 

 

 

.

 

Troquer le discours de vente, contre une vraie conversation

 

Qu’en est-il des autres marques et services, dont le coeur d’activité est plus éloigné des considérations écologiques et sociétales ? Les tendances laissent entendre qu’il y a une véritable attente des consommateurs à maintenir le lien avec leurs marques préférées, mais d’une autre manière. Souvent perçue comme polluante, opportuniste et incitant à la (sur)consommation, la publicité doit impérativement se réinventer et rebondir.

Si l’heure n’est pas à la récupération, il est en revanche le moment d’appliquer, de manière concrète, les recommandations de ces dernières années quant à la communication durable. RSE, raison d’être ou encore brand utility ne doivent pas servir d’axes de discours de vente, mais doivent constituer le pilier de la plupart des prises de parole. Moins de “publicité”, plus de “communication”. Comme l’indique Robin Coulet, directeur de l’agence, les marques vont devoir devenir à la fois frugales et radicales.

 

Et concrètement, comment faire ?

 

Au-delà de l’alimentaire, les tendances mentionnées plus haut s’appliqueront probablement à la plupart des services et biens de consommation. Nous avons identifié plusieurs enjeux :

  • Comment recentrer leurs discours sur leur utilité ?
  • Comment entretenir le lien avec leurs clients, partenaires, collaborateurs ?
  • Comment organiser une communication réactive dans la durée ?

Dans notre dernier article de blog, nous avons mis en avant les angles de communication choisis par nos clients dès le début de la crise : soutenir, remercier, informer, conseiller et divertir.

Aujourd’hui, il s’agira de privilégier la communication utile, informative, et surtout facilement applicable et assimilable compte tenu des contraintes actuelles.

 

 

Quelques exemples de ce que font nos clients ?

 

Solocal

Solocal propose à son audience de profiter du temps de confinement pour devenir un champion du digital. Tutos, infographies, et tips sont mis en valeur via des vidéos en motion design et autres visuels percutants et synthétiques pour faciliter l’assimilation de l’information.

 

 

Pages Jaunes

Notre client Pages Jaunes entretient le lien avec son audience en proposant du contenu ludique grâce à des sondages animés. Un format divertissant mais néanmoins utile car les résultats des sondages donnent des indications et tendances aux commerçants sur l’évolution des modes de consommation de leurs clients en ce moment.

 

 

 

Les CCI de Région Auvergne-Rhône-Alpes

 

Les observatoires économiques des CCI fournissent régulièrement de l’information économique, sociale et territoriale à la fois au grand public, aux acteurs institutionnels et économiques. Dans le contexte actuel lié Covid-19, les CCI de Région Auvergne-Rhône-Alpes ont créé, en partenariat avec le MEDEF Auvergne-Rhône-Alpes et la CPME Auvergne-Rhône-Alpes, l’Observatoire Covid-19. 164 dirigeants d’entreprises, Membres élus des CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes issus principalement du Medef et de la CPME, ont accepté de témoigner début avril dans le cadre de la première enquête bimestrielle de l’Observatoire économique Crise Covid-19. L’Observatoire a fourni des résultats concrets et utiles pour les chefs d’entreprises, leur permettant de se situer et de se projeter.

 

Afin de rendre plus lisibles et accessibles les résultats, l’agence a réalisé une synthèse diffusée sur les comptes facebook et linkedin des CCI de Région-Auvergne-Rhône-Alpes. Le format ? Du motion design, particulièrement adapté pour répondre à la cible présente sur ces réseaux.

 

 

 

 

Les CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes ont également tenu à remercier leurs partenaires et collaborateurs, ainsi que les élus pour leur mobilisation exceptionnelle au service des entreprises. Elles souhaitaient également encourager les entreprises et les commerçants de la Région à continuer à faire face à la crise, avec courage et détermination. L’agence a donc été sollicitée pour réaliser une vidéo en motion design dédié à cet objectif, permettant aux CCI de passer le message sur leurs différents réseaux, en mettant à l’honneur leurs partenaires.

 

 

Kandu

 

La start-up Kandu, filiale de Saint-Gobain, poursuit sa communication digitale autour du bien-être et de la qualité de vie, au travail et au télétravail.  Astuces, conseils d’aménagement d’espace de travail, vérification du niveau sonore ou encore de l’équilibre entre lumière naturelle et artificielle : Kandu s’applique à partager son expertise pour aider sa communauté à s’adapter et être efficace malgré les contraintes.

Entre diffusion de motion design synthétisant une étude qualitative, tutos et partage d’astuces de Marie Kondo ou autres articles pertinents concernant l’optimisation d’espace pour mieux travailler, Kandu n’est pas en reste quant au maintien d’un lien, créatif et surtout utile avec sa cible digitale.

 

 

 

 

 

 

Vous souhaitez être accompagné pour mettre en place votre stratégie digitale ?

Contactez-nous !

Découvrir +
d'articles
,
+

Vous voulez
en discuter ?

Contactez-nous