7 erreurs à éviter pour vos Facebook ads

Vous avez finalisé la création d’un site internet et vous êtes maintenant prêt à générer du trafic qualifié ? Les Facebook ads vont vous permettre d’atteindre vos objectifs !

 

Facebook est devenu un outil surpuissant pour communiquer de façon extrêmement précise sur une cible. Comme tous les outils puissants, les erreurs arrivent très vite et elles peuvent aussi coûter très cher.

 

En partenariat avec ORSON.OI, nous allons vous expliquer les plus grosses erreurs à éviter lors du lancement de vos Facebook ads, et donc les meilleures pratiques à appliquer pour réaliser des campagnes efficaces.

 

 

Cibler une audience la plus fine possible

 

 

Facebook, c’est 2 milliards d’utilisateurs actifs par mois. Le succès de votre campagne va donc dépendre de la qualité de votre ciblage.

 

Pour vous aider à identifier vos personas, Facebook vous propose de mettre en place un “ pixel de tracking ” sur votre site. Ce pixel va identifier tous les visiteurs de votre site qui sont également des utilisateurs de Facebook. En fonction du trafic de votre site internet, vous pouvez rapidement avoir une population identifiée de plusieurs milliers d’internautes.

 

La première action et la plus efficace serait de communiquer auprès de vos visiteurs. On appelle cela le retargeting.

 

Créer une audience similaire

 

Facebook vous propose une fonction surpuissante qui vous permet d’analyser le profil de vos visiteurs pour vous soumettre ensuite des profils similaires. Vous pourrez, suite à la génération de cette audience, déterminer des critères supplémentaires, c’est à dire ajouter des filtres.

 

Généralement, l’audience similaire proposée par Facebook sera comprise entre 180 et  300 000 (en fonction de l’audience de base). Lors de la création de votre publicité, pour pourrez la peaufiner pour ajouter des critères tels que :

  • le lieu d’habitation
  • la langue
  • le sexe
  • l’âge
  • fan de telle ou telle page
  • un métier …

 

Plus vous serez précis, plus votre ciblage sera juste et plus vos coûts d’acquisition seront bas.

 

Importer vos clients et utilisateurs

 

Pour quelque raison que ce soit, si votre site ne vous permet pas de constituer rapidement une audience de visiteurs, vous pouvez également importer votre liste de clients (avec un maximum de détails). Facebook analysera ensuite ses utilisateurs afin de créer une audience similaire.

 

Facebook utilisera les adresses mail transmises pour identifier vos clients ou prospects dans sa base d’utilisateurs.

 

Cette démarche a deux vertus :

  • Cibler très précisément vos clients et uniquement vos clients : ciblage précis et coûts réduits.
  • Constituer une audience similaire : Facebook pourra sur la base des connaissances recueillies sur vos utilisateurs vous proposer des profils similaires.

 

Ces 2 types de ciblages sont les plus pertinents et donc ceux qui auront le meilleur ROI.

 

 

Soignez votre image sur Facebook

 

 

L’image qui habille vos facebook ads est l’élément de votre publicité qu’il faut soigner en premier lieu. C’est l’élément le plus visible de votre annonce. Il prend près de 80% de la place sur celle-ci.

 

Vos Facebook ads doivent se démarquer pour être repérées rapidement par l’utilisateur sur son mur. Le défilement frénétique des utilisateurs Facebook doit être stoppé par une image percutante.

 

Voici quelques conseils concrets à appliquer à l’image :

  • Favorisez l’humain selon les préconisations de Facebook avec des réactions marquées : joie, tristesse, étonnement …
  • Si vous faites de la communication locale, utilisez une image repérable par tous les habitants : un bâtiment central, un monument, un pont … Cela attirera l’attention de l’internaute sur sa ville.
  • Adoptez une charte, un style qui vous permettra de capitaliser pour vos prochaines communications. Il faut un élément de repère.

 

Enfin, il faudra évidemment respecter les règles de Facebook en ajoutant un contenu texte d’un maximum de 20% sur votre image. 

 

Pensez aussi à tester votre création avant de la soumettre à Facebook. Utilisez pour cela l’outil de test officiel de Facebook.

 

Rédigez un titre accrocheur et explicite

 

 

Après l’image, c’est le titre que les internautes regarderont pour s’assurer d’avoir bien compris l’annonce.

 

Comme tous les titres, ce dernier doit être accrocheur. Pour cela, il peut :

  • Être constitué de chiffres. Par exemple : 99% des pub Facebook sont inefficaces !
  • Être polémique : La publicité sur Facebook est-elle réellement efficace ?
  • Cibler le bénéfice : Les pub sur Facebook, le canal d’acquisition le plus rentable.

 

Vos mots clés devront faire partie de ce titre afin d’attirer l’oeil des utilisateurs mais surtout, attirer les plus matures, ceux qui sont le plus proche de l’acte d’achat.

 

 

Rédiger un texte de Ads court et interpellant

 

 

A l’instar du titre, le texte qui va accompagner votre publicité doit être interpellant. Il peut prendre la forme d’une question ou d’une affirmation.

 

Voici deux types de rédactions à éviter :

 

  • Mettre des textes en majuscules : les français lisent très mal les textes en capital.
  • Faire des phrases longues : les internautes ne lisent pas. Si la phrase est trop longue cela demandera un effort au lecteur.

 

Comment interpeler ?

 

Écrivez un début de réponse liée à votre titre, par exemple :

Titre : Créer un site internet efficace rapidement

Texte : Grâce à cet outil, gagnez 30% de votre temps.

 

Le texte arrive avant le titre et il peut accrocher l’oeil de l’internaute.

 

 

Poussez à l’action

 

 

La méthode est ici simple et efficace. Il vous suffit d’employer des verbes d’actions du type :

  • Inscrivez-vous
  • Testez gratuitement
  • Regardez tout de suite

 

Injectez si vous le pouvez une notion de temps : “maintenant”, “aujourd’hui”, “tout de suite”, “immédiatement” …

 

Ces éléments de rédaction peuvent être testés aussi bien dans :

  • le texte
  • le titre
  • sur l’image

 

Vous pourrez aussi tester les boutons directement proposés par Facebook et qui sont clairement tournés vers l’action que vous attendez de la part des internautes : jouer à ce jeu, utiliser l’application, regarder la vidéo … Quoi qu’il en soit, la page qui suit votre annonce Facebook devra intégrer ce type de bouton afin de finaliser la transaction.

 

 

Réalisez des tests AB sur vos annonces

 

 

Toute communication sur internet doit faire l’objet d’un test AB. Ce test consiste à mettre en concurrence différentes cibles auxquelles on va soumettre différentes annonces en terme de création et de message.  

 

Un test AB réussi passe par le respect de certaines règles. Les annonces testées doivent :

  • être publiées sur les mêmes audiences
  • au même horaire
  • sur les mêmes supports

 

C’est simple, elles doivent profiter exactement du même traitement afin de ne pas introduire de biais dans l’analyse.

 

On détermine avant tout les deux cibles sur lesquelles on va tester les quatres annonces. Ces quatre annonces sont faites de deux créas différentes et de deux wordings différents :

 

 

En terme de créa, nous allons tester l’image de fond, les couleurs, les typos, leurs tailles et empattements… Au sujet du wording, nous modifierons le titre, le texte et le bouton d’action.

 

Voici, par ordre des priorité, les éléments à tester sur l’annonce Facebook :

  1. L’image
  2. Le titre
  3. Le bouton d’action
  4. Le texte

 

La clé du succès d’un test AB réside sur un principe simple. On ne modifie qu’un seul élément de la créa et du wording. Vous serez ainsi en mesure de d’identifier l’élément qui a impacté l’efficacité de l’annonce.

 

À la fin du test, nous conservons l’annonce et la cible qui ont généré le plus de clics.

 

 

Suivre les transformations grâce au pixel Facebook

 

 

Le pré-requis absolu ! Avant de commencer à travailler sur vos annonces, vous devez mettre en place ce que Facebook appelle : le pixel de conversion.

 

Ce pixel, qui se matérialise par un bout de code d’une dizaine de lignes, est à placer sur la page de confirmation généralement appelée : “ page de remerciement ”. C’est donc la page qui suit l’inscription, le téléchargement de l’internaute ou toute autre action que vous pouvez attendre le lui.

 

Ce pixel de confirmation à plusieurs objectifs :

  • déterminer votre coût d’acquisition
  • permettre à facebook de ré-orienter votre annonce sur les profils qui transforment le plus.

 

Avant de lancer votre campagne facebook, assurez-vous que le pixel enregistre bien les conversions.

 

À vous de jouer maintenant !

 

 

Pour d’autres conseils, découvrez notre article « Do’s & Don’ts : 6 conseils pour réussir votre chatbot ».