L’étape suivant le lancement de sa stratégie digitale ? L’analyse des KPI relatifs à vos objectifs !

Les KPI (Key Performance Indicators) sont des indicateurs clés associés à des objectifs quantifiables qui permettent de mesurer la performance d’une campagne ou d’une stratégie globale. Évalués de manière régulière (toutes les semaines ou tous les mois, en fonction de vos besoins), ils aident à piloter les décisions inhérentes à votre marketing digital. Leur rôle est d’aider votre entreprise à progresser en améliorant le retour sur investissement de ses actions.

Mais quels indicateurs devez vous suivre ? Comment les trouver et les calculer ? On vous révèle tous les secrets des KPI indispensables à votre stratégie digitale !

 

Comment définir un KPI ?

Décider ce qu’il faut mesurer est la partie la plus importante pour évaluer votre stratégie digitale. Mais pour connaître les indicateurs qui concernent votre entreprise, vous devez déterminer vos objectifs.

Tout d’abord, vous devez désigner un objectif chapeau : que recherchez-vous à travers votre stratégie digitale ? Accroître votre notoriété, augmenter les conversions sur votre site internet, améliorer votre image, s’imposer face à la concurrence, attirer plus de clients en magasin…

Cet objectif global vous guidera dans la détermination d’autres objectifs, plus modestes, que vous devrez atteindre au préalable. En effet, en plus de KPI globaux, vous devrez veiller sur des mesures relatives à chaque canal de communication (email, réseaux sociaux, blog…) et chaque campagne lancée.

 

 

Par exemple, si votre objectif est de booster le taux de conversion sur votre site internet, les indicateurs globaux concerneront le trafic, le taux de clic, le taux de rebond, le coût par lead et le taux de conversion, bien entendu … Mais vous devrez aussi vérifier le trafic obtenu par canal de communication, le taux d’ouverture de vos emails, le retour sur investissement de vos campagnes de référencement payant, etc.

Enfin, pour atteindre cet objectif, vous allez lancer plusieurs campagnes : des publicités de retargeting, des sponsorisations de publications sur les réseaux sociaux, des opérations de recrutement de followers, etc. Là encore, chaque campagne devra faire l’objet d’une analyse spécifique.

Le but ultime ? Dégager les canaux, les publicités et les formats les plus performants, qui vous poussent jusqu’à l’atteinte de votre objectif.

 

 

Quels sont les KPI importants en marketing digital ?

Il existe des dizaines d’indicateurs pour votre stratégie digitale. Nous avons choisi de vous regrouper les 16 KPI les plus importants et les plus utilisés. Bien entendu, comme nous l’avons vu précédemment, il faudra les sélectionner en fonction de vos objectifs et des canaux de communication utilisés.

 

A lire également : Comment atteindre ses objectifs commerciaux grâce au marketing conversationnel ?

 

 

Les principaux KPI de votre stratégie digitale

Commençons par les données qui témoignent de la santé générale de votre stratégie digitale. Ces dernières se mesurent généralement sur votre site web ou votre blog d’entreprise.

 

1.      Le nombre de visites

Premier indicateur : le volume des visites sur votre site internet ou blog. Ce KPI de base permet de savoir combien de personnes vous attirez, d’où elles viennent et quels sont leurs centres d’intérêt sur vos pages. Vous pouvez juger l’efficacité globale de vos actions digitales.

 

2.      Les visiteurs uniques

Les visiteurs uniques concernent les utilisateurs qui sont entrés sur le site. Le nombre de visiteurs uniques est toujours inférieur au nombre de visites, puisqu’un potentiel client peut entrer sur votre site plus d’une fois. Il compte donc plusieurs fois comme « visites », mais une seule fois comme visiteur.

Plus précise, cette mesure donne une idée réelle du nombre de leads qui visitent votre site web, votre blog ou votre page d’accueil.

 

 

 

3.      La durée de visite

Le temps de visite est l’un des KPI les plus précieux du marketing digital. Pourtant, il est souvent sous-estimé. Cet indicateur montre l’intérêt généré par votre contenu, ainsi que les pages où le potentiel de conversion est fort. En effet, si un internaute consulte un contenu pendant plusieurs minutes, c’est qu’il est très intéressé par les informations trouvées. C’est donc la page parfaite pour lui proposer de remplir un formulaire ou vous contacter !

 

4.      Le taux de rebond

À l’inverse, le taux de rebond met en exergue un contenu peu pertinent puisque l’internaute quitte rapidement la page. Vérifier ces statistiques permet d’améliorer votre contenu, mais aussi le design de la page. Un taux de rebond élevé indique parfois une expérience utilisateur de mauvaise qualité.

 

5.      Le nombre de formulaires remplis

L’étape fondamentale de la conversion est lorsque l’utilisateur a rempli un formulaire et finalisé la transformation. Ce geste est un gage de qualité concernant votre page, vos contenus et votre communication digitale en général. Le taux de remplissage des formulaires doit augmenter en même temps que votre notoriété et votre trafic.

 

6.      Le volume de leads

Vos campagnes de marketing en ligne génèrent-elles de nouveaux leads ? Il ne s’agit pas seulement de comptabiliser les formulaires remplis, mais de prendre en compte d’autres paramètres comme une demande de devis, une prise de contact directe, l’inscription à une offre d’essai, une prise de rendez-vous…

 

A lire également : Pourquoi l’acquisition de leads passe par le marketing conversationnel ?

 

 

7.      Le coût par lead

Vous menez des campagnes payantes via des régies comme Google Ads ou Facebook Ads ? Le coût par lead (CPL) est le prix payé pour chaque contact qualifié. Autrement dit, le nombre d’internautes qui se sont identifiés (en remplissant un formulaire ou en vous contactant directement) par rapport au budget dépensé.

 

 

 

Les KPI à analyser sur les réseaux sociaux

Une présence efficace sur les réseaux sociaux nécessite une analyse régulière de vos performances. Voici les données à évaluer pour améliorer votre stratégie social media.

 

8.      Le volume d’abonnés

Ne vous méprenez pas ! Il ne s’agit pas d’avoir une méga communauté à tout prix, mais d’évaluer l’évolution de votre notoriété. Dès le moment où vous démarrez une stratégie digitale et que vous utilisez les réseaux sociaux (peu importe lesquels), vous devez vérifier que vos contenus attirent de nouveaux abonnés.

Par contre, si vous remarquez que le nombre d’utilisateurs qui se désabonnent de vos pages est supérieur au nombre d’internautes qui commencent à vous suivre, cela signifie que votre ligne éditoriale n’est pas adaptée aux attentes de vos clients. Un réglage s’impose !

 

 

 

9.      Le taux d’engagement

Soyons honnête, avec les baisses de portée opérées chez Facebook, Instagram et même Twitter, ce pourcentage restera assez bas. Par ailleurs, plus votre communauté va croître, plus ce KPI va baisser.

Sachez que conserver un taux d’engagement supérieur à 1% sur Facebook et Instagram vous place dans une bonne moyenne !

 

10.  Les partages

Entre les 3 interactions possibles (aimer, commenter, partager), le nombre de partages reste l’indicateur le plus pertinent. Les internautes repostent uniquement les contenus intéressants pour eux et leurs proches. Analysez quelles sont les publications avec le nombre de partages le plus élevé pour affiner votre ligne éditoriale.

 

11.  Les mentions

Quelqu’un parle-t-il de vous dans ses tweets ou ses publications Facebook ? Les mentions au sujet de votre marque restent un indice essentiel pour votre notoriété. Si vous observez une augmentation de ces retombées, c’est que vous êtes sur la bonne voie !

 

12.  La portée

La portée détermine le nombre de personnes qui ont vu votre publication ou votre page dans leur fil d’actualité, au cours d’une période déterminée. Ce KPI indique votre visibilité sur les réseaux sociaux. Plus elle grandit, plus votre marque se diffuse en dehors de sa communauté.

 

A lire également : TikTok, Discord, Twitch… Rendez-vous avec ces nouveaux réseaux sociaux !

 

 

 

Les KPI relatifs à votre stratégie emailing

 

L’email est un canal de référence pour le succès de votre marketing digital. Pour améliorer vos campagnes, il est essentiel d’observer les indicateurs suivants :

 

13.  Le volume d’inscriptions à votre liste de diffusion

Est-ce que les inscriptions à votre newsletter sont en hausse ? Normalement, ce chiffre doit s’indexer sur vos visites. Si le volume de souscription à votre newsletter semble stagner ou baisser, il faudra évaluer la pertinence de vos contenus, ainsi que les emplacements de vos formulaires d’inscription.

 

14.  Le taux d’ouverture

Connaître le taux d’ouverture de vos campagnes emailing est essentiel pour savoir combien de destinataires ont montré de l’intérêt pour votre contenu. Après plusieurs emails, vous verrez les sujets qui intéressent le plus votre audience et vous serez en mesure d’améliorer vos campagnes.

 

 

 

15.  Le taux de clics

Quel est le pourcentage de destinataires qui cliquent sur les liens intégrés à vos emails ? Où cliquent-ils ? Quelles sont les informations qui l’intéressent le plus ?

Grâce aux réponses à ces questions, vous pourrez placer vos liens importants aux endroits « chauds » et déterminer quels sont les contenus qui parlent à votre audience.

 

16.  Le taux de désabonnement

Un taux de désabonnement en hausse indique un problème dans votre stratégie. Cela peut venir de la fréquence d’envoi (trop d’emails tuent votre performance !), du type d’informations envoyées ou du manque de personnalisation.

 

 

Une stratégie digitale performante est, avant tout, une stratégie suivie et mesurée. Prenez soin de définir les KPI relatifs à vos objectifs, vos canaux de communication et vos campagnes. Suivez leur progression et utilisez-les pour améliorer constamment vos actions. À la clé : un marketing digital de plus en plus performant !

Découvrir +
d'articles
,
+

Vous voulez
en discuter ?

Contactez-nous