C’est parti pour la 48è édition de notre rendez-vous hebdomadaire concernant les robots conversationnels. Dans ce nouveau numéro, vous verrons comment la Banque Casino introduit des chatbots dans sa stratégie commerciale, puis nous prendrons les airs avec la compagnie airBaltic qui a amélioré son bot Messenger. Pendant ce temps, Janssens Immobilier part à la conquête de nouveaux clients avec un agent conversationnel intégré à sa stratégie de Growth Hacking. Enfin, Butagaz a développé son assistant virtuel destiné au shopping vocal.

Bonne lecture !

 

 

Banque Casino introduit les chatbots dans sa stratégie commerciale

Banque Casino s’était déjà illustré brièvement dans un précédent Parlons Chatbot, suite à la mise en œuvre d’un voicebot relativement simple et limité. Nous la retrouvons aujourd’hui avec un bot conversationnel disponible sur Facebook Messenger.

 

 

 

 

Celui-ci est capable de répondre aux demandes les plus courantes des clients : réinitialisation de mot de passe, suivi de dossier, gestion de son espace client, informations sur son prélèvement automatique… Désormais doté de l’intelligence artificielle, le robot fait preuve d’humour et apporte un peu de fraîcheur à l’expérience client. ActionCo se fait même l’écho d’un taux de satisfaction de 85% !

 

 

 

airBaltic améliore son chatbot Messenger

La compagnie aérienne lettone airBaltic a lancé un chatbot Facebook Messenger, il y a quelques mois. Soucieuse de proposer le meilleur service possible aux utilisateurs, l’entreprise améliore en continu cet agent conversationnel. Récemment, ce dernier s’est vu ajouter une option permettant aux passagers d’envoyer leur itinéraire de voyage depuis le site web d’airBaltic, directement dans leur messagerie Facebook.

Mais ce n’est pas tout… Le bot d’airBaltic fournit aussi des réponses aux questions les plus fréquemment posées sur la gestion des bagages et des réservations. Par ailleurs, l’utilisateur peut, à tout moment, contacter un spécialiste humain s’il le désire.

 

 

 

 

Jusqu’à présent, plus de 10 000 clients uniques l’ont utilisé ! Ces derniers y voient une opportunité de bénéficier d’un service client encore plus rapide et plus efficace. D’ailleurs, grâce au chatbot, airBaltic indique à Baltic Times qu’elle a réduit son temps de réponse de 15 minutes à quelques secondes seulement !

 

 

 

Janssens Immobilier intègre un bot à sa stratégie Growth Hacking

L’inquiétude des commerciaux face à la baisse des leads et des visites du site web monte au sein du groupe Janssens Immobilier. Ce constat a amené l’équipe marketing à entreprendre une démarche de Growth Hacking en intégrant un bot conversationnel au site. Sceptiques au préalable, les experts immobiliers ont finalement constaté son efficacité, dès son lancement.

Ce chatbot a généré 140% de conversions supplémentaires en janvier 2020 (par rapport à janvier 2019). ActionCo ajoute que l’agent conversationnel apporte son lot d’effets positifs inattendus, comme des candidatures spontanées mieux ciblées ou des propositions de mandat.

 

 

 

 

 

Butagaz utilise un assistant virtuel pour le shopping vocal

Butagaz présente Lisa, un Callbot qui élargit le champ d’action de la relation en permettant le shopping vocal.

 

 

 

 

Cet assistant virtuel s’appuie sur l’intelligence artificielle pour répondre de façon instantanée, et à l’oral, à des demandes exprimées dans un langage naturel. Lisa permet aux clients Butagaz de demander un réassort de leur citerne ou d’en commander une nouvelle. Cette assistante virtuelle a déjà enregistré plus de 5 000 commandes ; un succès incontestable qui se solde par des retours clients extrêmement positifs.

Siècle digital livre cette anecdote : les clients nouent une relation tellement humaine avec le voicebot qu’ils terminent la conversation par « merci Madame ».

 

 

Vous souhaitez développer un chatbot pour votre entreprise ? Contactez-nous !

Découvrir +
d'articles
+

Vous voulez
en discuter ?

Contactez-nous