Parlons Chatbot #15

Bienvenue dans Parlons Chatbot ! Pour ce 15e numéro, nous allons parler avec une bière (ou presque), mais aussi du groupe Beaumanoir qui lance à son tour un chatbot de recrutement, d’un agent conversationnel qui propose 1000 invitations aux festivals de la Côte d’Azur et, d’un article qui liste les chiffres spectaculaires de ventes réalisées par les bots. C’est parti !

 

Heineken parle directement à ses consommateurs via un Chatbot Messenger.

Grâce à un dispositif appelé « Scanobar », actionnable depuis son smartphone, Heineken propose à ses clients de scanner un code présent sur les bouteilles, ou les tickets de caisse, des cafés partenaires de l’opération. La photo est alors envoyée à un chatbot qui identifie le code et récompense le client par des points de fidélité. La récompense en question ? Du cash, puisque Heineken reverse 4€ tous les 3 points sur le compte Paypal ou Lydia de l’utilisateur.

Une excellente initiative Messenger qui permet à Heineken de mieux étudier le comportement de ses clients pour adapter sa stratégie marketing !

 

 

Le groupe Beaumanoir parie sur un chatbot pour faciliter ses recrutements

Le groupe Beaumanoir, propriétaires de nombreuses enseignes en France (Cache Cache, Bréal, Bonobo, Morgan, Vib’s) vient de déployer son robot d’aide au recrutement. Depuis leur domicile, les candidats peuvent soumettre leur CV et leur motivation via leur smartphone ou leur PC. Le chatbot leur permet de choisir le poste et le magasin dans lequel postuler.

Pour l’entreprise, ce chatbot permet de présélectionner les profils pour chaque enseigne. Les gérants de magasin n’ont plus qu’à choisir les candidats au meilleur profil pour les recevoir en entretien dans leur bureau.

 


Un dispositif qui permet de gagner du temps durant le processus de recrutement, en évitant les premières étapes souvent longues et fastidieuses.

 

 

Un chatbot propose 1.000 invitations aux meilleurs événements de l’été

Timenjoy, une start-up née de l’incubateur de Nice-Matin, propose d’offrir 1000 invitations à ses utilisateurs, pour plus de 200 événements qui auront lieu cet été sur la Côte d’Azur. Pour cela rien de plus simple : il suffit de sélectionner « envoyer un message » sur la page Facebook de la marque pour entamer la conversation avec le chatbot, qui fait découvrir chaque semaine une sélection d’événements, de bons plans et vous proposera des jeux concours pour gagner des invitations.

 

 

 

Les ventes sur chatbots vont passer de 7 à 112 milliards de dollars en 4 ans

Une étude réalisée par Juniper Research présente la façon dont l’intelligence artificielle va transformer la distribution au cours des 4 prochaines années. Notamment avec la multiplication de services de chatbots.

Les ventes au détail provenant de chatbots vont presque doubler chaque année, atteignant 112 milliards de dollars d’ici 2023, selon l’étude. Et les détaillants verront une augmentation des économies, grâce à l’automatisation des processus de vente et de support à la clientèle.

« Les commerçants peuvent s’attendre à réduire leurs coûts de 439 milliards de dollars par an en 2023, contre 7 milliards cette année, à mesure que l’intelligence artificielle deviendra plus sophistiquée pour répondre aux clients », a déclaré M. Juniper.

 

Découvrir +
d'articles
+

Vous voulez
en discuter ?

Contactez-nous