Parlons Chatbot #1

Parlons Chatbot est votre nouveau rendez-vous hebdomadaire ! Chaque semaine, retrouvez notre sélection d’articles sur les agents conversationnels, ainsi que les derniers chatbots innovants.

Au programme de ce premier numéro : un chatbot prof de mathématiques, le potentiel de Facebook Messenger pour votre service client, la St-Valentin entre chatbot et un agent conversationnel juridique.

 

Yokimi, le chatbot professeur de mathématiques

A l’heure des vacances scolaires, parlons d’un chatbot éducatif : Yokimi ! Cet agent conversationnel français a pour mission d’aider les enfants, du CM1 à la 6è, dans l’apprentissage des mathématiques. Une initiative ludique qui allie nouvelles technologies et éducation. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site parents.fr.

 

Facebook Messenger, un potentiel insoupçonné pour améliorer votre service client !

Avez-vous pensé à utiliser un chatbot Facebook Messenger pour améliorer votre service client ? 22% des consommateurs estiment que la réactivité est un facteur majeur dans leur satisfaction. Par ailleurs, 78% des utilisateurs estiment que les chatbots sont utiles. Dans cet article de Conseils Marketing, découvrez tous les avantages d’un agent conversationnel pour votre entreprise.

 

A lire également : Chatbot : 5 raisons de l’adopter !

 

Deux chatbots qui tombent amoureux

En cette semaine de la St-Valentin, parlons de deux adorables chatbots dont le but est de tomber amoureux ! Une info repérée sur CNet. Le premier s’appelle Sol, il a été développé sur Microsoft Bot Framework, l’autre se nomme Num et tourne sur Amazon Lex. Actuellement exposés à The Arts House @ Old Parliament, à Singapour, ces deux robots discutent ensemble 24 heures sur 24.


 
Des tests ont déjà démontré que les agents conversationnels pouvaient se connecter et créer une relation proche. Cependant, il est toujours difficile d’anticiper le moment où ils seront totalement en phase.

Alors, Sol et Num vont-ils tomber amoureux d’ici jeudi 14 février à minuit ?

 

Maxime, le chatbot juridique d’Axa

Baptisé Maxime, l’assistant virtuel lancé par Axa Protection Juridique aide les particuliers à trouver des réponses à des questions complexes. Alimenté par des juristes professionnels, cet agent conversationnel permet à Axa d’offrir un service de qualité à ses clients, ainsi qu’à ses prospects.

En première ligne, Maxime répond instantanément aux utilisateurs qui viennent d’avoir un litige ou qui veulent anticiper certains besoins.

Ce chatbot est une parfaite illustration de la valeur ajoutée de l’intelligence artificielle dans la relation client.

 

Prêt à sauter le pas ?
Téléchargez notre livre blanc « Comment concevoir son brandbot ? »

Découvrir +
d'articles
+

Vous voulez
en discuter ?

Contactez-nous