Les 3 enjeux SEO 2017 Brioude Internet

 

Pour améliorer votre référencement naturel, plusieurs optimisations sont nécessaires. Notre partenaire, Brioude Internet, agence de Webmarketing et de Référencement, les a réparti en trois catégories, et vous propose de les aborder afin de rendre tout ça un peu plus simple !

 

  • La technique

  • Le contenu

  • La popularité

 

En prélude, nous voulions vous expliquer en quoi ces trois points sont essentiels lorsque l’on décide d’améliorer son référencement. Si la technique est surtout là pour trouver grâce aux yeux des robots de Google qui scannent vos pages web, le contenu est quant à lui, pensé pour augmenter le trafic de votre site. Avoir un trafic en constante augmentation sera toujours récompensé par Google qui l’interprètera comme un signe de qualité et de pertinence. Enfin, la popularité fait le lien entre la technique, validée par les robots de Google, et le trafic de vos visiteurs, synonyme de pertinence et témoin de la qualité de vos contenus.

 

1. La technique

 

Il s’agît de la face cachée du référencement. Souvent invisible pour les internautes, elle sert surtout à montrer à Google que ses règles sont respectées. Une bonne optimisation de votre technique aura toujours des répercussions positives. De plus, il peut être intéressant de préciser que ; plus Google doit « investir » des ressources pour crawler (scanner) votre site, moins il le récompensera. En effet, comme toute entreprise à but lucratif, Google n’aime pas dépenser ses ressources inutilement. Moins votre technique sera optimisée, moins Google passera sur votre site et par conséquent, il ne fera pas remonter votre site dans les résultats de recherche. À contrario, plus votre site sera facile à lire pour Google, plus ce dernier le jugera comme pertinent pour répondre aux recherches des internautes.

 

Pour optimiser votre technique, plusieurs actions doivent être menées :

 

  • Les balises :

Les balises « titre » (en bon français) et les méta-descriptions sont une priorité. Les titles doivent être bien hiérarchisées par ordre d’importance (h1,h2,h3,…) et, tout comme les méta-descriptions, elles doivent mettre en avant le contenu de votre page. La balise parfaite ne doit être, ni trop longue, ni trop courte.

 

balises de référencement

 

  • L’arborescence et vos catégories :

Plus vous avez de niveau, plus les robots de Google vont s’épuiser à tout scanner. Evidemment, cela dépend de votre activité et de l’importance de votre site internet, mais en règle générale quatre ou cinq niveaux de site est tout à fait suffisant. D’autant plus que cela facilite nettement la navigation de l’internaute, qui par conséquent sera plus tenté de se balader sur votre site. Pensez à votre taux de rebond !

 

arborescence enjeux seo

Approche par sexe, marque, forme, etc.

fiches produit enjeux seo

Contenu de qualité et hiérarchisé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Vérifier le risque de duplicate content

 

 

exemple duplication balises

 

  • L’indexation :

Avoir du bon contenu, c’est bien, mais avoir du bon contenu indexé, c’est bien mieux ! Sans une bonne indexation, votre site ne pourra pas se positionner sur Google et donc les internautes ne risquent pas de le trouver. Compliqué d’avoir du trafic dans ces conditions…

 

  • Le Maillage interne :

Veillez à ce qu’il n’y ait pas de page orpheline, perdue au 5ème niveau de votre site, sans liens qui pointent dessus. Le maillage interne est aussi l’occasion de mettre d’autres contenus en avant comme une FAQ, des vidéos, …

 

  • Search console :

Cela vous permettra de voir qu’elles sont vos pages non-indexées ou en erreur 404 et par conséquent de mettre à jour votre fichier sitemap afin de le soumettre à Google.

 

  • Les urls :

Elles sont utilisées pour aider Google à comprendre de quoi traite votre page. Tout comme les balises, il y a une longueur à respecter et elles ont pour mission de mettre en avant le contenu de la page grâce à des mots-clés.

 

  • Les images :

Elles sont bien souvent négligées et pourtant grâce à Google Images, vous pouvez remonter dans les résultats de recherche. La bonne pratique est de bien nommer vos images. Par exemple, pour un e-commerçant qui vend des vêtements : il faudra nommer l’image avec la référence du produit [Ref458235], son nom « Tshirt [Nom de la Marque] et son détail [bleu] ».

 

exemple dénomination image seo

 

2. Le contenu

 

Difficile de déterminer ce qu’est un bon contenu. Cela dépend de votre secteur d’activité, de votre communauté, de vos produits, etc… Il n’y a pas de modèle type. Néanmoins, voici quelques bonnes pratiques pour proposer du contenu susceptible de plaire et de fidéliser vos visiteurs. Pour que vos contenus plaisent, il faut :

 

  • Des contenus intéressants (logique me direz-vous !) et en cohérence avec le positionnement de la marque.

Fini les optimisations éditoriales, aujourd’hui pour trouver être bien vu par Google, il faut écrire pour l’internaute et favoriser l’expérience utilisateur.

 

  • Une diffusion régulière

 

  • Favoriser l’expertise aux formats publicitaires

 

webinar brioude internet

 

  • De l’originalité :

Par exemple, l’agence de Webmarketing et de Référencement Brioude Internet vient d’écrire un livre blanc présenté sous la forme d’une histoire, ce qui est une approche plutôt innovante.

 

livre blanc cahier de vacance brioude internet

 

  • De la diversité :

Il existe aujourd’hui une pléthore de formats, comme les infographies, les vidéos, les articles, les guides. Ne vous limitez plus et tenter de surprendre vos internautes pour égayer leur curiosité.

 

  • Une stratégie de diffusion qui optimise la visibilité de vos contenus

 

  • Des mots-clés travaillés

 

  • Des pages avec au moins 300 mots

 

exemple crawl contenu trop faible

 

3. La popularité

 

Pour améliorer votre référencement, il faut montrer à Google que vous êtes populaires. C’est ici que le linking intervient. Avoir des liens vers une ou plusieurs de vos pages, que ce soit sur vos actualités, vos informations ou vos produits, va avoir un impact positif aux yeux de Google. Cela veut dire que l’on parle de vous et que (en toute logique), vous êtes reconnu comme pertinent dans votre domaine d’activité.

 

 

 

Pour bien optimiser son linking, il faut commencer par nettoyer l’existant. L’outil Majestic vous permet de lancer des audits afin de voir quels sont les liens entrants et les liens sortants de votre site. Faire ces audits vous permettra de faire ressortir les liens de mauvaise qualité (et les tentatives de black hat par la même occasion), les mauvaises redirections ainsi que les mauvaises ancres. Vous pourrez, grâce à cela, faire une demande à Google pour désavouer ces liens.

Toujours dans la volonté d’améliorer votre popularité, vous pouvez travailler vos relations blogging. Cibler des sites, des blogs ou des médias dans votre domaine d’activité (ou proches) pour tenter de faire, soit des échanges de liens triangulaires, soit de l’achat, ce qui aura des effets bénéfiques sur votre SEO. Cela permet aussi à des spécialistes de parler de vous (en bien de préférence). Les spécialistes sont généralement bien perçu par les lecteurs et leurs écrits appréciés de ces derniers.

Enfin, pour conclure sur les actions pertinentes à mener pour développer votre popularité est d’être présent sur les réseaux sociaux. Que ce soit les avis sur Google ou sur Facebook, vos followers ou vos abonnés, les internautes et la vision qu’ils ont de votre entreprise est un facteur capital dans votre e-réputation. Les témoignages de précédents consommateurs sur leur(s) expérience(s) avec vous seront les meilleurs ambassadeurs pour votre marque.

 

avis client enjeux seo

 

Vous voulez aller plus loin dans l’élaboration de vos stratégies de référencement ou d’e-réputation ?

N’hésitez pas à prendre contact avec notre partenaire Brioude Internet !